Si vous êtes enceinte et que vous souhaitez interrompre votre grossesse, prenez rendez-vous sur place ou par téléphone.

 

Exprimez clairement qu’il s’agit d’une demande d’IVG. Vous serez écoutée en toute confidentialité.

Si vous êtes en ordre de mutuelle, prévoyez 6 vignettes et votre carte d'identité.

 

Si vous n’êtes pas en ordre de mutuelle, parlez-en à l’équipe qui vous recevra. Une solution peut-être trouvée avec notre assistante sociale, si ce n’est pas le cas, le prix plein est plafonné à 200 euros.

 

 

Lors du premier rendez-vous:

vous rencontrerez un(e) accueillant(e) (psychologue, conseiller conjugal, sexologue, assistante social...).

 

Le but de cet entretien est de vous permettre (à vous ou votre couple), si vous en éprouvez le besoin, de vous exprimer librement, en confiance, auprès d’une personne attentive qui vous aidera à y voir plus clair.

 

L’accueillant(e) pourra également vous donner les informations juridiques et sociales nécessaires. Il n’est pas question de vous juger, ni de prendre une décision à votre place. Ce premier entretien permet aussi de faire le point sur la contraception, et si nécessaire de passer en revue les différentes méthodes contraceptives pour en trouver une qui vous convienne.

 

Lors de ce premier contact, on vous expliquera aussi le déroulement des deux méthodes d’avortement afin de déjà voir avec vous quelle méthode pourrait le mieux vous convenir. Si votre décision n’est pas mûre, vous pourrez revoir l’accueillant(e) lors d’un deuxième accueil pour en reparler.

 

Vous verrez ensuite un médecin. Il effectuera un examen gynécologique et d’éventuels examens complémentaires. Une échographie aura lieu et cela afin de déterminer l’âge exact de la grossesse.

 

Le médecin s’assurera de l’absence de contre-indications et pourra aussi vous donner des explications supplémentaires sur les deux méthodes abortives.

 

La méthode d’intervention sera déterminée à la fin de ce premier rendez-vous. Elle dépendra de l’âge de la grossesse, de votre histoire médicale et de votre contexte de vie actuel. Le médecin fixera avec vous les rendez-vous suivants.

 

Entre le premier contact avec le centre et le jour de l’avortement, la loi prévoit un délai de 6 jours minimum, appelé « semaine de réflexion ».

 

Tableau explicatif

 

  METHODE MEDICAMENTEUSE METHODE CHIRURGICALE
Quand Possible jusqu'a 49 jours d'aménorrhée (càd absence de règles). Soit maximum 2 semaines de retard de règles. Possible jusqu'à 14 semaines d'aménorrhées.
Procédure

1/ mifégyne : médicament qui bloque l'évolution de la grossesse.

Aspiration du contenu de la cavité utérine sous anesthésie locale.
2/ la prise de 2 comprimés de cytotec, 48h après la prise de la mifégine provoquera l'expulsion du sac embryonnaire.  
Temps

1/ prise de la mifégyne : le temps d'une consultation médicale.

Environ 20 minutes + 30 minutes dans la salle de repos.
2/ Etre disponible 4h le jour de l'expulsion.  

Informations supplémentaires